Signalisation hydraulique et gravitropisme chez les plantes : de la poroélasticité aux suspensions actives

Yoël FORTERRE

CNRS/Aix Marseille Université


Bien qu’elles n’aient pas de système nerveux, les plantes ont développé des mécanismes originaux pour percevoir et répondre à des sollicitations mécaniques comme le vent, le toucher ou la gravité. Nous discuterons du rôle de la mécanique et de l’hydrodynamique dans cette mécano-perception à travers deux questions :

  1. Comment les déformations mécaniques sont-elles perçues par les plantes et quel est le rôle des couplages poroélastiques dans la transmission longue-distance de cette perception ?
  2. Comment les plantes perçoivent-elles la gravité et comment cette réponse est-elle liée à la nature “granulaire” de leur capteur de gravité à l’échelle cellulaire ? Ces problèmes seront abordés en combinant des expériences sur des systèmes “biomimétiques” simples et des expériences in-situ à l’échelle de la plante ou de la cellule.

                                                                                                                                                                                                                                               

IMAGES

Effondrement d'une coque cylindrique remplie de grains (plus de détails...)

Toutes les images...

CONFÉRENCES

International meeting in the honor of YVES COUDER, Paris, France, 2 Juin 2020

13th CHAOS 2020, Grand Hotel Adriatico, Florence, Italy , 9 Juin 2020

Dynamics Days, Nice, 24 Août 2020

Toutes les conférences...